Reflexions sur la violence

Reflexions sur la violence La philosophie de la violence de Georges Sorel r unit au plus haut point toutes les ambigu t s des philosophies de la vie du pragmatisme et des pens es socialistes r volutionnaires La violence dont i

  • Title: Reflexions sur la violence
  • Author: Georges Sorel
  • ISBN: 1500722146
  • Page: 189
  • Format: broch
  • La philosophie de la violence de Georges Sorel r unit au plus haut point toutes les ambigu t s des philosophies de la vie, du pragmatisme et des pens es socialistes r volutionnaires La violence dont il fait l loge est celle de la gr ve g n rale syndicaliste dont la force de bouleversement sera telle qu elle devrait mettre purement et simplement fin l existence de l Etat Mouvement d insurrection de toute une classe, sans commune mesure avec les r ponses r pressives que peut lui apporter le pouvoir bourgeois, la violence ne peut que vaincre Elle m ne au pouvoir mais elle permet aussi au prol tariat de trouver son identit Il doit en na tre un monde politique in dit car il ne s agit pas de remplacer un groupe dominant par un autre, mais d ouvrir une re politique nouvelle purifi e par la violence.

    • å Reflexions sur la violence || ↠ PDF Download by ☆ Georges Sorel
      189 Georges Sorel
    • thumbnail Title: å Reflexions sur la violence || ↠ PDF Download by ☆ Georges Sorel
      Posted by:Georges Sorel
      Published :2019-04-15T15:24:46+00:00

    About “Georges Sorel”

    1. Georges Sorel

      Georges Sorel Is a well-known author, some of his books are a fascination for readers like in the Reflexions sur la violence book, this is one of the most wanted Georges Sorel author readers around the world.

    716 thoughts on “Reflexions sur la violence”

    1. Un livre clé pour comprendre la passion révolutionnaire qui a irrigué le 20eme siècle. Sorel en veut aux réformistes et à son représentant le plus illustre, Jean Jaurès, pour avoir endormi le prolétariat, en collaborant avec les gouvernements bourgeois. Les réformistes trahissent la classe ouvrière, mais les bourgeois, trahissent aussi leur mission historique, de faire suer le burnous, à coup de schlagues, en découvrant le pouvoir émollient des lois sociales sur cette classe ouvri [...]


    2. Le prolétariat ne peut attendre que l'histoire en termine avec la lutte des classes. C'est lui qui a les cartes en main, c'est lui le seul et unique moteur qui est capable de régénérer l'histoire.Sorel se défait des carcans économiques et rationalistes du monde marxiste, il refuse cette science de l'histoire qui attend patiemment l'avènement qui lui donnera raison: la dictature du prolétariat.La question des "réflexions" est la suivante: Qu'est-ce qui peut bien mettre les déshérités [...]


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *